• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

September 29, 2008

Troisième Opération Sauvetage Majeure au Québec

Humane Society International/Canada

Humane Society International (HSI) Canada et la Société canadienne pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) ont procédé aujourd’hui à une saisie dans une usine à chiots située au nord de Montréal. Une centaine de chiens vivant dans des conditions exécrables ont été rescapés. Il s’agit de la troisième opération sauvetage de grande envergure pour les deux organisations en moins de trois mois.

HSI Canada et la SPCA ont unit leurs efforts à ceux des Nations Unies des animaux (UAN) pour transférer ces chiens maltraités à un refuge d’urgence situé à Montréal, où ils seront examinés par un vétérinaire et recevront les soins médicaux et l’attention qui leur ont si cruellement fait défaut dans les cages misérables auxquelles ils étaient condamnés.

« Nous sommes soulagés de savoir enfin ces chiens en lieu sûr, mais des centaines de milliers d’animaux comme ceux-là continueront à souffrir dans des conditions pitoyables jusqu’à ce que nos gouvernements provincial et fédéral se décident à agir pour mettre fin à la cruauté des usines à chiots », a déclaré Rebecca Aldworth, directrice de HSI Canada. « Le premier ministre Jean Charest a promis d’adopter des mesures pour mettre un terme à ces pratiques cruelles, dont l’obligation pour les usines à chiots d’obtenir un permis et la mise sur pied d’un groupe de travail chargé d’examiner la situation qui permet aux usines à chiots d’opérer et de proliférer en toute impunité au Québec. À présent que les électeurs ont reporté M. Charest au pouvoir, il doit respecter ces engagements et sévir contre cette industrie malsaine. »

Le Québec est la seule province canadienne qui ne permet pas aux SPCA provinciales de faire appliquer les lois provinciales en matière de bien-être des animaux. À cause de la faiblesse des lois québécoises en matière de bien-être des animaux et de l'impossibilité pour la SPCA de les faire appliquer, le Québec est considéré par plusieurs militants comme la capitale nord-américaine des usines à chiots.

« Les conditions pitoyables dont nous avons été témoins pendant l’opération sauvetage d’aujourd’hui prouvent une fois de plus que les usines à chiots du Québec doivent être éradiquées. La population s’est montrée très hostile à l’égard des usines à chiots et la SPCA est bien déterminée à poursuivre ses efforts en vue d’amener une prise de conscience collective sur la tragédie des usines à chiots. Nous ne permettrons pas que des animaux souffrent au nom du profit et nous continuerons à réclamer des mesures concrètes », a déclaré Alanna Devine, directrice exécutive par intérim de la SPCA. « Il était absolument essentiel d’unir nos efforts à ceux d’autres organisations, et la SPCA est ravie de pouvoir compter sur l’appui de HSI Canada et des Nations Unies des animaux pour sauver ces chiens de l’abus et de la misère. »

Mme Aldworth a par ailleurs fait remarquer que cette dernière opération sauvetage se déroulait à l’approche des Fêtes – la période la plus achalandée de l’année pour les animaleries qui tirent leurs profits des usines à chiots. Les mouvements de protection des animaux estiment que la grande majorité des chiots vendus dans les animaleries proviennent des usines à chiots, et que les usines à chiots du Québec fournissent des animaleries dans l’ensemble du Canada. En cette saison des Fêtes, HSI Canada et la SPCA invitent les consommateurs à faire des choix plus humains en adoptant un animal méritant de la SPCA ou d’un autre refuge local au lieu d’acheter des animaux dans un magasin. En adoptant un chien aimant et en santé provenant d’un refuge pour animaux, les consommateurs peuvent aider à mettre fin à la souffrance vécue par tellement d’animaux qui n’ont souvent rien connu d’autre que la misère des usines à chiots.

« Les Nations Unies des animaux ont déployés des bénévoles dans tout l’est du Canada et dans le nord-est des États Unis pour aider à soigner ces chiens, qui n’ont jamais connu la tendresse d’une caresse ni l’amour d’une voix humaine », a déclaré la directrice des services d’urgence des Nations Unies des animaux Janell Matthies. « Nous sommes fiers d’appuyer les efforts de la SPCA et de HSI Canada pour fermer une fois pour toutes les usines à chiots du Québec. »

HSI Canada mettra à la disposition des médias des vidéos de qualité radiodiffusion et des photos de cette opération sauvetage sur www.animalchannel.org

-30-

Renseignements aux médias :

Camille Labchuk, HSI Canada : 613-252-4570, clabchuk@hsi.org Alanna Devine, SPCA : 514-735-9172, 514-659-0499, adevine@spcamontreal.com Alexis Raymond, Nations Unies des animaux : 916-429-2457, araymond@uan.org

Humane Society International Canada est un chef de file en matière de protection des animaux, soutenu par des dizaines de milliers de membres et de sympathisants de l’ensemble du pays. HSI Canada compte des programmes d’intervention directe en matière de protection des animaux de compagnie, de protection des espèces sauvages et de leur habitat, de sauvegarde des mammifères marins, et de bien-être des animaux de ferme. HSI Canada est fière de faire partie de Humane Society International – l’une des principales organisations de protection des animaux au monde, avec plus d’un million de membres et de sympathisants de par le monde.

La SPCA a été fondée en 1869, ce qui en fait la plus ancienne société de protection des animaux au Canada. Sa mission est de protéger les animaux contre la négligence, l’abus et l’exploitation et d’être la voix de ceux qui ne peuvent parler pour eux-mêmes. Son mandat vise aussi à amener une prise de conscience collective et à développer dans le public de la compassion pour tout être vivant. Chaque année, la SPCA trouve des foyers pour plus de 10 000 animaux, ce qui en fait le refuge qui fait adopter le plus grand nombre d’animaux au Canada. Pour en savoir plus : www.spcamontreal.com

Fondée en 1987, l’organisation des Nations Unies des animaux a pour mission de sauver les animaux en situation de crise et de leur apporter des soins par l’entremise de divers programmes, dont les refuges d’urgences pour animaux et les services de secours en cas de catastrophe, l’aide financière pour soins vétérinaires d’urgence et la sensibilisation du public. Pour en savoir plus : www.uan.org

  • Sign Up

    Receive action alerts, tips, news and more

  • Take Action
Media Contact List2