• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

May 19, 2011

HSI Presse le Gouvernement d'Agir – le Québec Classé Pire Province pour les Animaux

Humane Society International/Canada

  • The HSUS

MONTRÉAL—Humane Society International/Canada demande au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) de prendre des mesures immédiates dans la foulée d'un rapport accablant publié par Animal Legal Defense Fund, une organisation étatsunienne de défense des animaux, qui classe le Québec au dernier rang des provinces canadiennes en matière de protection des animaux. HSI/Canada presse le MAPAQ d'adopter une série de mesures concrètes lors de la prochaine réunion du groupe de travail provincial prévue le 27 mai pour renforcer la réglementation en matière de bien-être des animaux au Québec.

Il y a trois ans, alors que des élections semblaient imminentes, le gouvernement Charest s'engageait à contrer la crise sur la cruauté envers les animaux au Québec, a rappelé Lauren Scott, responsable de campagne pour HSI Canada. Aujourd'hui, un très grand nombre d'animaux continue de subir des actes de négligence grave et des traitements cruels au sein de notre province à cause de l'inaction de notre gouvernement.

Pour une quatrième année consécutive, Animal Legal Defense Fund publie son classement des lois canadiennes en matière de protection des animaux intitulé "Canadian Animal Protection Laws Rankings," qui compare les lois de chacune des compétences examinées. Le rapport révèle notamment que le Québec recule de manière constante depuis 2008. Cette année, le Québec arrive en queue de peloton et récolte la triste mention de pire province au Canada. Ainsi, le fait que le rapport classe le Québec comme meilleure province pour maltraiter un animal souligne l'urgence de prendre des mesures décisives.

En 2008, Humane Society International participait à un effort conjoint avec la SPCA de Montréal pour sauver plus de 300 chiens d'une usine à chiots du Québec. Les chiens étaient émaciés et déshydratés; ils étaient sans nourriture, sans eau et sans soins vétérinaires et certains étaient déjà morts dans leur cage. L'outrage du public a contraint le gouvernement Charest en 2009 à créer un groupe de travail spécial pour renforcer la législation et l'application de la loi au Québec. Malheureusement, trois ans plus tard, les Québécoises et les Québécois attendent toujours des améliorations concrètes à la Loi sur la protection sanitaire des animaux (P 42). À titre de comparaison, la Colombie-Britannique a apporté des améliorations à ses lois en matière de protection des animaux en quelques mois à peine, un peu plus tôt cette année.

Le 27 mai 2011, le groupe de travail spécial se réunira et le MAPAQ annoncera les mesures proposées pour améliorer les règlements sur la protection des animaux au Québec. HSI Canada attend cette réunion avec impatience pour savoir comment le MAPAQ entend éliminer les exploitations cruelles du Québec, y compris les usines à chiots et les fourrières à but lucratif comme le Berger Blanc. Pour améliorer le classement du Québec en matière de protection des animaux, ces mesures doivent au minimum comprendre des exigences sur la dimension minimale des cages, des séances d'exercice obligatoires pour les animaux et des lignes directrices strictes sur l'euthanasie. Lors de la réunion, le MAPAQ devrait également annoncer un calendrier précis pour la mise en œuvre d'améliorations à la loi P 42, comme l'instauration de peines sévères pour les personnes qui maltraitent les animaux et une capacité accrue en matière d'application de la Loi au Québec. HSI Canada s'attend également à ce que le MAPAQ annonce une hausse importante du budget de la SPCA afin d'assurer la mise en œuvre de ces mesures.

HSI Canada demande à ses membres ainsi qu'au public québécois de communiquer avec Pierre Corbeil, ministre du MAPAQ, avant la rencontre du 27 mai 2011 pour réclamer l'adoption par le gouvernement du Québec de politiques ambitieuses en matière de protection des animaux et de prévention de la cruauté contre les animaux au Québec.

Humane Society International/Canada est un leader en matière de protection animale. Notre organisme représente des dizaines de milliers de membres et participants à travers le pays. HSI Canada met en oeuvre des programmes de protection des animaux de compagnie, de la faune et de son habitat naturel, de préservation de mammifères marins et de bien-être des animaux de ferme. HSI Canada est fière de faire partie de la Humane Society International—l’un des organismes de protection animale les plus importants au monde, avec plus de 11 millions de membres et participants. Rendez-nous visite sur le Web à l’adresse hsicanada.ca.

  • Sign Up
  • Take Action
Media Contact List2