• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

March 20, 2013

HSI/Canada salue l’annonce du transformateur Olymel de délaisser les cages de gestation controversées

Le deuxième plus grand producteur de porc au Canada affirme que le Canada et les États-Unis doivent emboîter le pas

Humane Society International/Canada

  • Les détaillants et les producteurs délaissent de plus en plus l'utilisation des caisses de gestation cruelles. Christian Lohman/iStockphoto

MONTRÉAL — Humane Society International/Canada salue le transformateur de porc québécois Olymel pour sa décision récente visant l’abandon progressif, d'ici 2022, de l'utilisation de cages individuelles pour les truies gestantes dans les installations d’élevage. Ces cages ont à peu près la taille du corps des animaux et sont conçues pour les empêcher de se retourner.

La décision d’Olymel vient s’ajouter aux interdictions de confinement de truies reproductrices dans des cages de gestation déjà adoptées par neuf états aux États-Unis et à travers l'Union européenne. Ces cages ont été condamnées par près de 50 grands détaillants alimentaires, y compris Tim Hortons, McDonald’s et Burger King ainsi que par d’autres producteurs de porc importants tels que Maple Leaf et Smithfield Foods.

« Olymel croit que le bannissement des cages de gestation est inévitable à moyen et à long terme. Le Canada, comme les États-Unis, devra emboîter le pas », peut-on lire dans un document de la compagnie sur sa nouvelle politique. De plus, « L’entreprise estime que l’ensemble du secteur de la production porcine canadienne devra répondre positivement aux demandes de plus en plus nombreuses en provenance des clients canadiens ou étrangers en faveur de produits de porc provenant d’élevages n’utilisant pas de cages de contention pour les truies gestantes… Plusieurs experts de renommée internationale approuvent le bannissement des cages de gestation afin que les truies puissent mieux laisser libre cours à leur comportement naturel, bénéficier d’une plus grande liberté de mouvement, d’une meilleure socialisation et d’un plus grand bien-être»

« La décision d'Olymel ne fait que confirmer le fait que les cages de gestation n'ont pas d'avenir dans l'industrie porcine », affirme Sayara Thurston, responsable de campagne pour la Humane Society International/Canada. « Aucune truie gestante ne devrait passer ne serait-ce qu'une journée dans une de ces cages de gestation cruelles et nous encourageons le reste de l'industrie à répondre à l'appel d'Olymel et à poser des actions immédiates pour mettre fin à l’utilisation des cages de gestation. »

HSI/Canada souligne l'importance de la décision d'Olymel en regard du réexamen en cours du Code de pratique pour le soin et la manipulation pour les porcins au Canada. Pour que le nouveau Code soit pertinent pour les producteurs canadiens et respectés sur les marchés internationaux, le Comité d'élaboration du code doit prendre en considération la tendance mondiale dominante à se distancer de l'utilisation de cages de gestation et inclure un échéancier pour l'élimination complète de ces systèmes de logement de l'industrie porcine canadienne.

Faits:

  • Il y a plus d'un million de truies reproductrices dans les fermes canadiennes, la majorité d'entre elles étant confinées dans des cages de gestation.
  • Temple Grandin, Ph. D., spécialiste de renom pour le bien-être des animaux et conseillère pour l'industrie porcine, est sans équivoque sur cet enjeu : « Confiner un animal pour le plus clair de sa vie à une cage dans laquelle il ne sera pas en mesure de se retourner va à l'encontre d'une vie décente. » Grandin affirme aussi que « nous devons traiter les animaux convenablement et les stalles de gestation doivent disparaître. »

-30-

Contact média: Dean Pogas, HSI Canada: 514-395-2914

La Humane Society International/Canada est un leader en matière de protection animale et met en œuvre des programmes visant les animaux de compagnie, la conservation de la faune et de son habitat naturel, la préservation des mammifères marins, le bien-être des animaux de ferme et les animaux de laboratoire. HSI/Canada est fière de faire partie de la Humane Society International qui, ensemble avec ses groupes partenaires, forme l’un des organismes de protection animale les plus importants dans le monde. Célébrer les animaux, confronter la cruauté mondialement – en ligne sur hsicanada.ca.

  • Sign Up

    Abbonez-vour pour récevoir les nouvelles et les alertes de HSI

  • Take Action
Media Contact List2