• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

June 1, 2013

Le Canada est prêt à interdire le confinement à vie des porcs dans des cages inhumaines suite à l’opposition des détaillants et des consommateurs envers cette pratique

HSI/Canada applaudit ce développement historique qui signifie le début de la fin de cette pratique

Humane Society International/Canada

  • Les détaillants et les producteurs délaissent de plus en plus l'utilisation des caisses de gestation cruelles. HSI

MONTRÉAL—Humane Society International/Canada applaudit les progrès importants réalisés par le Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage, au moment où il publie l’ébauche du Code de pratiques pour les soins et la manipulation des porcs. Maintenant disponible au public à des fins de consultation, l’ébauche du Code rehausserait le bien-être des animaux dans le cadre de la production de porc à l'échelle nationale en éliminant le confinement perpétuel des truies dans des cages de gestation controversées durant la grossesse. Ces cages sont de dimensions quasi identiques à celles du corps des animaux, ce qui les empêche même de se retourner.

« HSI/Canada salue le Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage pour avoir reconnu que le confinement à vie des porcs dans des cages minuscules doit cesser au sein de l’industrie canadienne du porc », affirme Sayara Thurston, responsable de campagne avec la Humane Society International/Canada. « Bien que le Code de pratiques doive encore être grandement amélioré, nous sommes très heureux de pouvoir discuter avec le public et le CNSAE durant la période de consultation visant à aborder les préoccupations les plus urgentes, notamment l’autorisation permettant toujours le confinement des truies durant la grossesse, et l’élimination progressive trop lente des cages de gestation, qui ne reflète pas les récentes décisions prises par quelques-uns des plus importants acheteurs de porc au Canada. »

Les cages de gestation, qui constituent la norme actuelle dans la production de porc, ont été sévèrement critiquées par les vétérinaires, les agriculteurs familiaux, les défenseurs du bien-être des animaux, les législateurs, les scientifiques, les consommateurs et les détaillants en alimentation. Un récent sondage mené au Canada indique que 84% pour cent des Canadiens approuvent l’élimination complète de ces systèmes de confinement.

En avril, le Conseil canadien du commerce de détail et huit des plus importants détaillants au Canada, soit Walmart Canada, Costco Canada, Safeway Canada, Loblaw, Metro, Federated Co-operatives, Sobeys et Co-op Atlantic, ont promis d’acheter du porc frais auprès de fournisseurs qui utilisent des méthodes autres que les cages de gestation d’ici les neuf prochaines années. Deux des trois plus importants producteurs de porc au Canada, Olymel et Maple Leaf Foods, ont déjà annoncé qu’ils n’utiliseraient plus les cages de gestation d’ici les quatre à neuf prochaines années. Smithfield Foods, le plus important producteur de porc au monde, a également annoncé l’implantation d’une politique semblable d’ici les quatre prochaines années.

Le nouveau Code de pratiques entrera en vigueur en 2014, alors que la fabrication de nouvelles cages de gestation sera interdite. Actuellement, selon le Code de pratiques, les producteurs doivent cesser le confinement à vie des truies dans les cages de gestation en les logeant par groupes d’ici 2024. La nouvelle ébauche du Code de pratiques sera soumise pour confirmation par le conseil après 60 jours de consultation publique.

Faits:

  • Neuf états américains ainsi que l'Union européenne ont adopté des lois pour interdire le confinement de truies reproductrices dans des cages de gestation.
  • Temple Grandin, Ph. D., spécialiste de renom pour le bien-être des animaux et conseillère pour l'industrie porcine, est sans équivoque sur cet enjeu : « Confiner un animal pour le plus clair de sa vie à une cage dans laquelle il ne sera pas en mesure de se retourner va à l'encontre d'une vie décente. » Grandin affirme aussi que « nous devons traiter les animaux convenablement et les stalles de gestation doivent disparaître. »
  • Au moins 50 des plus importants acheteurs de porc au monde, notamment McDonald’s, Burger King, Wendy’s et Tim Hortons, ont promis d’éliminer les cages de gestation de leurs chaînes d’approvisionnement d’ici deux à neuf ans. Actuellement, plusieurs agriculteurs familiaux élèvent des porcs depuis des décennies sans recourir aux cages de gestation.

-30-

Contact média: Dean Pogas, HSI Canada: 514-395-2914

La Humane Society International/Canada est un leader en matière de protection animale et met en œuvre des programmes visant les animaux de compagnie, la conservation de la faune et de son habitat naturel, la préservation des mammifères marins, le bien-être des animaux de ferme et les animaux de laboratoire. HSI/Canada est fière de faire partie de la Humane Society International qui, ensemble avec ses groupes partenaires, forme l’un des organismes de protection animale les plus importants dans le monde. Célébrer les animaux, confronter la cruauté mondialement—en ligne sur hsicanada.ca.

  • Sign Up

    Abbonez-vour pour récevoir les nouvelles et les alertes de HSI

  • Take Action
Media Contact List2