• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

October 22, 2013

De nouvelles images démontrent les conditions épouvantables dans les élevages de poules pondeuses en cages

Humane Society International/Canada appelle l’industrie ovocole à prendre des mesures immédiates pour mettre fin aux méthodes de confinement intensif pour les poules pondeuses

Humane Society International/Canada

  •  

    Matthew Scherf/istock

MONTRÉAL, QUÉBEC—Suite à la publication de nouvelles images montrant des poules pondeuses confinées dans des cages de batteries, Humane Society International/Canada appelle l’industrie ovocole canadienne à établir un échéancier pour mettre fin à l’utilisation de ce système d’élevage en cage. Les images, filmées par Mercy for Animals Canada et diffusées à l’émission W5 sur CTV le 19 octobre dernier, montrent ces oiseaux confinés à des cages si petites qu’ils ne peuvent même pas étendre leurs ailes.

Sayara Thruston, responsable de campagne pour Humane Society International/Canada, a déclaré que : « En ce moment, des dizaines de millions de poules pondeuses au Canada sont traitées comme des machines à pondre, entassées dans de minuscules cages pour toute la durée de leur vie. Ces images montrent que les pondeuses souffrent dans ces systèmes de confinement, actuellement considérés comme la norme dans l’industrie. Nous applaudissons les associations provinciales de l’industrie ovocole pour avoir adopté des résolutions pour délaisser ces méthodes de confinement extrême dans les nouveaux établissements construits, et nous les appelons à agir d’urgence pour mettre fin à l’élevage en batteries dans tous les établissements existants. »

Des vingt-six millions de poules pondeuses au Canada, environ 95 % d’entre elles sont confinées dans des cages en treillis métallique appelées des cages de batterie. Celles-ci laissent à chaque poule un espace d’une superficie inférieure à celle d’une feuille de papier standard pour passer leur vie et empêchent les oiseaux d’exprimer leurs comportements naturels, que ce soit étendre leurs ailes, se percher ou pondre dans un nid.

HSI/Canada appelle le Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage à établir un échéancier ferme pour l’élimination progressive de l’élevage en batterie au Canada dans le cadre de son réexamen actuel du Code de pratiques pour les poules pondeuses. HSI/Canada félicite les producteurs d’œufs du Canada ainsi que certaines associations provinciales de producteurs d’avoir adopté des résolutions (certaines non contraignantes) pour assurer qu’aucun nouvel établissement d’élevage en batterie ne soit construit à compter du 31 décembre 2014. Il s’agit d’un pas dans la bonne direction et HSI/Canada encourage maintenant l’industrie ovocole canadienne à mettre en œuvre cet engagement et à délaisser le système d’élevage en batterie dans tous les établissements aussitôt que possible.

Les faits :

  • En batterie, une poule passera toute sa vie adulte dans une superficie inférieure à la taille d’une feuille de papier standard. Elle ne peut pas étendre ses ailes et n’aura jamais la chance de se percher, de s’ébrouer dans la poussière ou de picorer pour se nourrir; ce sont des comportements naturels essentiels.
  • L’élevage dans des batteries restrictives entraine des problèmes physiques et psychologiques. Des études scientifiques ont systématiquement démontré que les poules pondeuses souffrent en batterie.
  • Les alternatives à l’élevage en batterie permettent un bien plus haut niveau de bien-être pour les poules pondeuses et elles sont déjà utilisées avec beaucoup de succès au Canada et ailleurs dans le monde.
  • L’Union européenne a déclaré illégale l’utilisation de cages conventionnelles d’élevage en batterie à compter du 1er janvier 2012.
  • Aux États-Unis, les United Egg Producers et la Humane Society of the United States travaillent conjointement pour mettre fin à l’utilisation des cages d’élevage en batterie.

Contact média : Christopher Paré, HSI/Canada: 514.395.2914; cpare@hsi.org

-30-

Humane Society International/Canada est un leader en matière de protection animale. Notre organisme représente des dizaines de milliers de membres et participants à travers le pays. HSI Canada met en oeuvre des programmes de protection des animaux de compagnie, de la faune et de son habitat naturel, de préservation de mammifères marins et de bien-être des animaux de ferme. HSI Canada est fière de faire partie de la Humane Society International—l’un des organismes de protection animale les plus importants au monde, avec plus de 11 millions de membres et participants. Rendez-nous visite sur le Web à l’adresse hsicanada.ca.

  • Sign Up

    Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les actualités et les appels à l’action de HSI

  • Take Action
Media Contact List2