• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

October 30, 2013

HSI/Canada aide à secourir près de 80 chiens et chiots en Abitibi-Témiscamingue

Humane Society International/Canada

  • HSI

MONTRÉAL—Près de 80 chiens et chiots négligés et gardés dans des conditions insalubres ont été secourus au Québec mercredi, dans la région d’Abitibi-Témiscamingue. La majorité des chiens secourus étaient des races de grande taille, telles que des bergers et des huskies. Humane Society International/Canada a aidé le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec à secourir les animaux.

Ewa Demianowicz, responsable de campagne pour HSI/Canada, a déclaré que : « J’étais bouleversée de constater les conditions terribles dans lesquelles ces chiens étaient gardés pendant si longtemps. Les chiens étaient très décharnés et il était évident qu’on ne leur donnait pratiquement pas d’eau et de nourriture. Plusieurs chiens avaient de graves problèmes de peau. Les chiens demeuraient à l’extérieur; certains n'avaient même pas de niche et plusieurs erraient sur les lieux, qui n'étaient pas clôturés. Avec l’arrivée du froid, la plupart de ces chiens n’auraient pas survécu beaucoup plus longtemps. »

Appuyez HSI/Canada dans ses efforts pour protéger les chiens et les autres animaux.

Après avoir été saisis sur les lieux, les chiens furent transportés à un refuge d’urgence où ils ont été examinés par des vétérinaires et soignés par le personnel et les bénévoles. Durant les semaines à venir, l’affaire sera soumise aux tribunaux, et des accusations seront portées contre le propriétaire.

Le sauvetage a eu lieu seulement une semaine après le dévoilement par le gouvernement du Québec d’un nouveau système de délivrance de permis pour les propriétaires de chiens et de chats, selon lequel les propriétaires de plus de 15 chiens ou chats doivent obtenir un permis. Chaque demandeur doit fournir des renseignements particuliers sur les conditions des lieux dans lesquels les animaux seront hébergés. Le gouvernement peut refuser de délivrer, suspendre ou révoquer les permis dans les cas échéants.

HSI/Canada croit que le nouveau système de délivrance de permis contribuera à prévenir la cruauté envers les animaux, mais souhaiterait que les exigences soient plus strictes, notamment en ajoutant des inspections obligatoires avant de délivrer les permis et en fixant à 50 le nombre maximum d’animaux que l’on peut garder dans un seul lieu. HSI/Canada conseille vivement au gouvernement d’utiliser les fonds dérivés du système de permis pour soutenir la SPCA et la SPA. La mise en application des lois sur le bien-être des animaux demeure un grave problème au Québec, essentiellement en raison du manque de financement de la SPCA et de la SPA.

-30-

Media Contact: Christopher Paré, 514.395.2914/438-402-0643, cpare@hsi.org

 

  • Sign Up

    Sign up to receive news and action alerts about helping animals

  • Take Action
Media Contact List2