• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

April 23, 2014

Les principales chaînes d'épiceries se mobilisent pour supprimer l'utilisation cruelle des cages à veaux

Humane Society International/Canada

  • Anonymous_Farm Sanctuary

Suite à la décision des trois plus grandes chaînes d'épiceries du Canada d'exiger de leurs fournisseurs qu'ils cessent d'utiliser des cages individuelles pour les veaux de boucherie d'ici 2018, Sayara Thruston, responsable de campagne pour HSI/Canada, a déclaré:

« Humane Society International/Canada se réjouit d'apprendre que Sobeys, Metro et Loblaw s'engagent à supprimer l'utilisation cruelle des cages à veaux de leurs chaînes d'approvisionnement d'ici 2018. Confiner des veaux nouveau-nés dans de minuscules cages où ils peuvent à peine bouger est une pratique inhumaine qui entraîne des souffrances incommensurables à ces bébés animaux. Nous demandons instamment à toute l'industrie du veau de prendre des mesures transitoires afin de mettre fin aux systèmes archaïques de confinement intensif le plus rapidement possible, au profit de systèmes d'élevage en espace ouvert permettant aux veaux de se déplacer et d'interagir avec d'autres animaux. Comme le montrent les images en caméra cachée récemment dévoilées par un enquêteur de Mercy for Animals Canada, la manière dont les fermes industrielles abusent actuellement des veaux dans ce pays est révoltante. L'industrie canadienne du veau est en retard par rapport à d'autres pays concernant la suppression cette pratique effroyable et se doit d'agir immédiatement en ce sens. »

Faits

  • L'industrie du veau est un sous-produit direct de l'industrie laitière. La survie de l'industrie du veau dépend de celle-ci puisque les veaux sont habituellement la progéniture mâle des vaches laitières.
  • Les veaux de boucherie nourris au lait ne reçoivent pas d'alimentation solide et sont gardés dans un état anémique pendant les 16 semaines de leur courte vie afin que leur chair soit plus pâle. Cette alimentation insuffisante a des impacts négatifs physiques et psychologiques importants et avérés sur les veaux.
  • Les veaux élevés en confinement intensif n'ont même pas la chance d'exprimer leurs comportements les plus instinctifs. En étant placés dans des cages à peine plus grandes qu'eux, les veaux sont incapables de faire plus d'un pas en avant ou en arrière, de se retourner ou de s'allonger confortablement. Ils ne peuvent pas interagir avec les autres animaux, faire de l'exercice, faire leur toilette, téter ou se promener.
  • En 2012, 335 000 veaux mâles ont été abattus pour la consommation humaine au Canada.

Media contact: Christopher Pare – office: 514 395-2914, email: cpare@hsi.org

  • Sign Up
  • Take Action
  • Take action on Canadian issues for animals Take action

Media Contact List2