• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

February 12, 2015

HSI/Canada aide à sauver 35 chiens dans un élevage du Bas-Saint-Laurent

  • Kristin Lamy/HSI

  • Kristin Lamy/HSI

  • Kristin Lamy/HSI

Humane Society International/Canada a collaboré avec le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec pour sauver 35 chiens issus d'un éleveur de la région du Bas-Saint-Laurent, au Québec.

Ewa Demianowicz, responsable de campagne pour HSI/Canada, a déclaré : « C'est terrible de savoir que ces chiens vivaient dehors, sans abri convenable pour se protéger des températures extrêmes de cet hiver. Les températures hivernales du Québec peuvent être insupportables pour de plus gros chiens; élever des chiens de petite race à l'extérieur au Québec est inacceptable et tout simplement cruel. Désormais, nous nous assurerons que ces chiens puissent profiter de la chaleur d'un foyer et d'une famille aimante. »

Devenez défenseur de tous les animaux dès aujourd’hui!


Les lois provinciales pour le bien-être des animaux autorisent que les animaux soient laissés principalement à l'extérieur uniquement si leur morphologie, leur pelage, leur âge, leur santé et leur niveau d'adaptation au froid et à la chaleur sont tels que l'animal est protégé des conditions climatiques de manière adéquate. En plus l’animal doit avoir accès à une niche pour lui permettre de se protéger et de conserver sa chaleur.

HSI/Canada a travaillé avec le MAPAQ pour saisir les chiens en toute sécurité et les emmener dans un refuge d'urgence, où ils vont recevoir des traitements et des soins vétérinaires de la part du personnel et de bénévoles.

FAITS

  • Depuis 2011, HSI/Canada aide le gouvernement du Québec à secourir les animaux vivant dans des conditions insalubres dans des sites d’élevage, notamment 527 chiens et chiots de la plus grande usine à chiots démantelée au Canada.
  • En juin 2012, le gouvernement du Québec a adopté le projet de loi 51 ayant pour objet de modifier la Loi sur la protection sanitaire des animaux du Québec, qui rehausse les normes de sécurité et de bien-être des animaux de compagnie au Québec.
  • En 2013, dans un effort de localisation et d'inspection d'un plus grand nombre d'établissements, un système de permis a été introduit au Québec, exigeant que quiconque ayant plus de 15 chats ou chiens soit enregistré et paye des frais annuels.
  • Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Pierre Paradis, a récemment annoncé qu’il déposerait un projet de loi pour l’amélioration du bien-être animal.


Contact pour les médias: Christopher Paré, 514.395.2914, cpare@hsi.org

  • Sign Up
  • Take Action
  • Passez à l’action dès maintenant pour aider à mettre fin aux usines à chiots Agissez Maintenant

Media Contact List2