• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

July 29, 2015

67 animaux sauvés d’une situation de négligence

Humane Society International/Canada, Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

  • Michael Bernard/HSI Canada

  • Michael Bernard/HSI Canada

  • Michael Bernard/HSI Canada

  • Michael Bernard/HSI Canada

  • Michael Bernard/HSI Canada

Humane Society International/Canada a collaboré avec le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), qui a saisi 67 animaux dans la région des Hautes-Laurentides du Québec, pour évacuer les animaux du lieu de garde. Parmi les animaux secourus se trouvaient 49 chiens de petites et grandes races, 15 chats, et trois poules.

Ewa Demianowicz, responsable de campagne pour HSI/Canada, a déclaré : « Ces animaux étaient hébergés dans des conditions inacceptables au point de vue du bien-être animal. De plus, certains d’entre eux ne recevaient pas les soins de base requis et nécessitaient de l’aide d’urgence. Dans de malheureuses situations comme celles-ci, lorsque la sécurité ou le bien-être des animaux est sévèrement compromis, les autorités doivent intervenir et procéder à une saisie.»

Une fois évacués des locaux, les animaux ont été transportés vers un refuge où ils seront examinés par un vétérinaire et recevront les soins requis. L'équipe de HSI/Canada et des bénévoles, en collaboration avec le MAPAQ, assureront les soins tout au long de l’hébergement des animaux.

FAITS :

  • Depuis janvier 2015, HSI/Canada a aidé à la saisie de près de 200 chats et chiens maintenus dans des conditions inadmissibles (Québec).
  • En juin dernier, HSI/Canada a aidé le gouvernement québécois à saisir 94 chiens de petites races qui vivaient dans des conditions inacceptables dans un élevage commercial situé dans la région de l’Estrie, au Québec. Depuis, tous les chiens ont été placés en adoption.
  • Les lois provinciales québécoises relatives au bien-être des animaux exigent que tous les animaux aient accès à de la nourriture et de l'eau en quantité et qualité répondant à leurs impératifs biologiques, qu'ils vivent dans dans un habitat propre et convenable, qu'ils reçoivent des soins de santé requis et qu'ils ne soient pas soumis à des abus ou des mauvais traitements.
  • Récemment, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, Pierre Paradis, a déposer le projet de loi 54 visant l’amélioration de la situation juridique de l’animal.

Contact médias: Christopher Paré : 514 395-2914, cpare@hsi.org

  • Sign Up
  • Take Action
  • Take action on Canadian issues for animals Take action

Media Contact List2