• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

November 22, 2018

La Corée du Sud ferme son plus grand abattoir pour chiens: un moment historique qui marque la fin du commerce de viande canine

Selon HSI/Corée, l’industrie de la viande canine est de moins en moins acceptée dans la société coréenne

Humane Society International/Canada

  • Michael Bernard/HSI

  • Michael Bernard/HSI

  • Michael Bernard/HSI

  • Michael Bernard/HSI

  • Michael Bernard/HSI

  • Michael Bernard/HSI

MONTRÉAL— Taepyeong, le plus grand abattoir pour chiens en Corée du Sud, vient d’être fermé par les autorités locales. Pour la Corée du Sud, c’est un pas de plus vers l’arrêt de son commerce cruel de viande canine.

Le conseil municipal de Seongnam prévoit d’aménager un parc communautaire à sa place, afin de créer un espace public vivant, là où des centaines de milliers de chiens étaient auparavant abattus et destinés à la consommation humaine.

L’équipe de HSI/Canada sont présentement sur place et rapportent que la situation à l’intérieur de l’abattoir est choquante. Ils ont trouvé une énorme quantité de cages en fils métalliques qui ont contenu des centaines de chiens ainsi que des couteaux et des équipements d’électrocution ayant servi à mettre fin à la vie de ces chiens. Ils ont aussi découvert plusieurs cadavres de chiens empilés et abandonnés sur les lieux.

Selon la directrice de la campagne de HSI/Canada Ewa Demianowicz : « C’était extrêmement choquant de voir l’intérieur de cet abattoir et de savoir que des millions de chiens y sont morts dans la souffrance. C’était une cruelle et sinistre installation, un rappel de l’inimaginable torture provenant de cette industrie. Heureusement, les événements d’aujourd’hui nous ont permis de faire un pas de géant vers l’arrêt complet du commerce de viande canine en Corée du Sud. »

Pour Nara Kim, membre de HSI/Corée : « En tant que citoyenne coréenne et militante pour les droits des animaux, être témoin de la fermeture historique de cet abattoir tristement célèbre a été un moment très émouvant pour moi. J’ai des frissons quand je pense à ces millions de chiens magnifiques qui ont connu une fin horrible dans cet endroit durant des années. C’était un véritable fléau pour la ville de Seongnam. Nous sommes très heureux qu’il ait été détruit. La fermeture de cet abattoir représente véritablement un moment historique qui marque la fin du commerce de viande canine en Corée du Sud et fait clairement comprendre que le commerce de viande canine est en déclin dans la société coréenne. »

Taepyeong est composé de six abattoirs individuels, dont cinq seront démolis immédiatement. L’autorisation pour détruire le sixième abattoir n’a pas été obtenue à temps pour la fermeture. Toutefois, toutes les cages pour chiens seront détruites et l’équipement sera retiré, afin que le lieu ne soit plus opérationnel.

La fermeture de Taepyeong survient à un moment où la consommation de viande de chien est en forte baisse en Corée du Sud, en particulier parmi les plus jeunes générations. Une étude effectuée par Gallup Korea en juin 2018 a montré que 70 % des Sud-Coréens déclarent qu’ils ne mangeront plus de viande de chien à l’avenir. De plus, la récente vague de mouvements contre le commerce de viande canine illustre le malaise de plus en plus marqué de la société envers cette industrie. Plus récemment, en septembre dernier, la Cour Suprême a annulé la décision d’une juridiction inférieure qui autorisait l’électrocution des chiens (la méthode la plus couramment utilisée dans le commerce de viande canine) jugeant cette méthode « trop cruelle ».

Ces quatre dernières années, le programme pionnier de Humane Society International pour la fermeture de fermes de viande canine a révélé au monde entier le calvaire de chiens destinés à ce commerce en Corée du Sud. HSI travaille en partenariat avec des éleveurs de chiens désireux de quitter ce secteur de plus en plus controversé en les aidant dans leur transition vers des moyens de subsistance plus rentables et humains. Jusqu’à aujourd’hui, HSI a fermé définitivement 13 fermes de production de viande canine et a sauvé près de 1600 chiens, qui ont été envoyés vers les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et les Pays-Bas pour être adoptés.

Korea Animal Rights Advocates (Défenseurs des droits des animaux en Corée) est un groupe partenaire de HSI/Corée. Les deux organisations ont récemment joint leurs forces pour présenter à la Maison Bleue du président une pétition visant à interdire le commerce de viande canine, signée par près de 1 million de personnes.

Hyunji Kim de Korea Animal Rights Advocates a déclaré : « Nous avons travaillé sans relâche pour fermer l’abattoir pour chiens de Taepyeong-dong en menant des enquêtes et en faisant pression sur la province de Gyeonggi et de la ville de Seongnam. L’abattoir illégal pour chiens de Taepyeong-dong, le plus grand et le plus inhumain de Corée, était connu pour fournir un grand volume de viande canine au marché traditionnel de Seongnam Moran, situé juste à côté. Sa fermeture est un événement historique qui, nous l’espérons, déclenchera la fermeture d’autres abattoirs de chiens illégaux à travers le pays. En attendant que cela se produise, nous apprécions l’aide apportée par les Coréens ainsi que par les citoyens du monde entier amoureux des animaux, dans le but de nous aider à mettre définitivement fin au commerce de viande canine en Corée. »

Korea Animal Welfare Association lutte contre le commerce de viande canine depuis de nombreuses années. KAWA’s Iltaek Chae, a déclaré : « Cela fait des années que les propriétaires des abattoirs de Taepyeong s’enrichissent et qu’un nombre inimaginable de chiens sont tués. Nous espérons que la fermeture de cet horrible abattoir pourra mettre un terme à la souffrance de nombreux autres chiens à l’avenir et entrainer l’effondrement du secteur de la viande canine en Corée. »

Télécharger des photos et vidéos de la fermeture de l’abattoir et du sauvetage ici.

-30-

Contact média: Christopher Paré – office: 514 395-2914 x 206, cell: 438 402-0643, cpare@hsi.org