• Share to Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Print

June 29, 2015

Rencontre des Etats de l’aire de répartition du pangolin pour la planification d’actions de conservation critiques

  • Photo courtesy of Tikki Hywood Trust

A l’occasion de la Première session des Etats de l’aire de répartition des pangolins, des délégués de 29 pays africains et asiatiques, ainsi que des Etats-Unis, se sont réunis pour la première fois cette semaine dans le but de développer un plan d’action unifié pour la protection du mammifère le plus trafiqué au monde, le pangolin. Les gouvernements du Vietnam et des Etats-Unis ont accueilli cette réunion qui a été organisée et facilitée par Humane Society International.

Les Etats de l’aire de répartition du pangolin, autorités gouvernementales pour la faune sauvage et pour l’exécution de la loi, organisations non-gouvernementales et spécialistes des pangolins se sont rencontrés pour présenter et discuter des dernières informations relatives au commerce international et aux populations de pangolin en vue de répondre aux appels à information et action prescrits par la CITES.

Le plan d’action adressera les problèmes de conservation, de gestion et de lutte contre la fraude afin de protéger les pangolins de la surexploitation, produit du trafic et du commerce illégal non-durable.

Conceptualisé par le Vietnam, l’atelier a été financé par une subvention du Service de la pêche et de la faune sauvage des Etats-Unis ainsi que par un soutien financier et en nature de la part de Humane Society International, International Fund for Animal Welfare, Natural Resources Defense Council et Freeland. Des experts du Groupe de spécialistes des pangolins de la Commission pour la sauvegarde des espèces de l’Union internationale pour la conservation de la nature ont partagé leur expertise sur les pangolins à travers des présentations et des sessions de groupe de travail.

Le Vice-Ministre de l’agriculture et du développement rural du Vietnam, Mr Ha Cong Tuan a déclaré : « Cet atelier de trois jours,  intervient à un moment opportun pour renouveler le contact et discuter des problèmes auxquels sont confrontés les espèces de pangolin, avec les délégués de tous les Etats de l’aire de répartition, dans le but de trouver des solutions appropriées et que des actions soient prises ».

Claire Pierangelo, Chef de Mission Adjointe de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Hanoi a dit : « Les Etats-Unis sont fiers de s’associer au Vietnam pour mener les efforts internationaux afin de sauver ces espèces. La conférence d’aujourd’hui démontre à quel point notre forte relation, ne bénéficie pas seulement à nos deux pays mais aussi à la communauté internationale dans son ensemble, alors que nous travaillons ensemble pour s’attaquer à un des problèmes les plus urgents de nos jours ».

Mr Phung Tan Viet, Vice-Président de la Commission pour la population de Da Nang a déclaré : « Nous sommes conscients des responsabilités qui incombent à la ville de Da Nang pour combattre le commerce illégal de la faune sauvage, particulièrement en favorisant la mise en application à tous les niveaux de la Directive n°03 du Premier Ministre. »

L’Acting Secrétaire assistante des Affaires Insulaires du Département de l’Intérieur, Lori Faeth a dit : « Sans une coopération internationale stratégique et rapide, le trafic mènera à l’extinction du pangolin. La première session des Etats de l’aire de répartition du pangolin résultera en un plan d’action de conservation unifié ayant pour but de protéger les espèces asiatiques et africaines de pangolin de la surexploitation. Cela illustre parfaitement les progrès que nous pouvons accomplir lorsque les parties prenantes et les gouvernements s’associent pour développer des stratégies de conservation. Le Département de l’Intérieur des Etats-Unis est fier de travailler avec le Vietnam et les autres Parties à la CITES, en coopération avec des parties prenantes telles que Humane Society International, en vue de combattre le trafic de la faune sauvage et de préserver les espèces en danger. »

Dr Teresa Telecky, directrice du département faune sauvage pour Humane Society International a dit : «  Nous sommes absolument ravis de voir les pays qui ont des pangolins se rencontrer pour coopérer entre eux afin de réduire le trafic international de pangolins pour leurs écailles et leur viande. Il s’agit d’une étape importante afin d’éviter l’extinction de cet animal qui souffre déjà de la surexploitation ».

Pour en savoir plus sur le pangolin, veuillez visiter la page internet du Service : http://www.fws.gov/international/animals/pangolins.html.

Faits :

  • Les pangolins, ou fourmiliers écailleux, sont des mammifères nocturnes, de taille petite à moyenne, d’Asie ou d’Afrique sub-saharienne. Ils se nourrissent de fourmis et termites et leur corps est recouvert d’écailles de kératine, la même protéine qui compose les ongles des humains et la corne de rhinocéros.
  • Les pangolins sont menacés par le commerce international, illégal et non-durable, ainsi que par le commerce domestique de leurs écailles qui sont utilisées pour la médecine traditionnelle asiatique, ainsi que de leur viande qui est considérée comme un met de luxe dans de nombreuses cultures. Les experts estiment que plus d’un million de pangolins ont fait l’objet de transactions illégales au cours de la dernière décennie. De manière générale, les pangolins ne se portent pas bien en captivité. Leur bas taux de reproduction ainsi que leur faible densité dans la nature suggèrent que les niveaux des transactions actuels ne sont pas viables.
  • Le braconnage et le commerce illégal de pangolins continuent à un taux élevé, malgré les textes nationaux et internationaux de protection de la faune. Le commerce international de pangolins d’Asie est techniquement interdit au regard de la CITES et beaucoup de pays disposent de lois qui prohibent la capture et le commerce domestique de pangolins.

Contacts presse :

Organe de gestion CITES du Vietnam :
Nguyen Minh Thuong, +84-912-538-958, nguyenminhthuong.vnforest@gmail.com

Humane Society International:
Raúl Arce-Contreras, +1(301)721-6440, rcontreras@humanesociety.org

  • Sign Up
  • Take Action
  • Help protect wildlife from cruelty -- "Don't Buy Wild" Sign the Pledge

Media Contact List2